L’Anah entame son tour de France des régions

  • Vie de l'Agence

Publié le

Lecture 3 minutes

La réforme des aides, la nouvelle contractualisation et le déploiement de France Rénov’ font de 2024 une année incontestablement charnière pour l’Anah et son réseau. Ce printemps, la direction générale de l’Anah fait un Tour de France, pour échanger en région avec les acteurs locaux sur les grands enjeux de l’habitat.

À la rencontre du réseau

Le 23 février, c’est à Orléans que la direction générale de l’Anah a entamé son tour de France 2024, dans une région où l’écosystème France Rénov’ est particulièrement dynamique et investi. Pendant 4 mois, Valérie Mancret-Taylor, directrice générale de l’Anah, et son adjoint Grégoire Frèrejacques parcourent toutes les régions de France, accompagnés de leurs équipes, pour échanger et répondre aux questions de son réseau territorial.

Avec l’appui des Directions régionales de l’aménagement et du logement (DREAL), ces journées s’organisent autour de temps d’échanges avec toutes les composantes du réseau et, plus largement, tout l’éco-système engagé pour l’amélioration de l’habitat.

L’objectif de ces journées d’échanges est de prendre le temps de la pédagogie, pour répondre aux questions sur la réforme des aides et préparer un déploiement réussi du nouveau Pacte territorial.

Une année charnière

« Un palier très important est à franchir cette année, avec une évolution majeure des aides adossée à un budget qui reste inédit, et un accompagnement renforcé avec Mon Accompagnateur Rénov’. Bien qu’elle évolue, les grands axes de la réforme sont confirmés »

Grégoire Frèrejacques

2024 est aussi l’année de transition vers un nouveau modèle de contractualisation avec les territoires, que l’Anah entend bien déployer progressivement, à l’écoute des difficultés que les territoires pourraient rencontrer. Des évolutions structurantes, qui suscitent naturellement des interrogations de la part du réseau. 

« Ce cycle de rencontres vise à apporter des éléments de décryptage et à relever les difficultés concrètes de mise en œuvre. Car l’objectif de ce tour de France, c’est aussi de comprendre l’organisation du service public sur les territoires, pour ajuster au mieux notre pensée nationale aux spécificités locales »

Valérie Mancret-Taylor

  • Paris, le 7 mars, deuxième étape du tour de France

Avancer en confiance

« Pour relever les défis qui nous sont confiés, nous devons mobiliser le réseau, animer l’écosystème, consolider la confiance et renforcer les relations avec les professionnels » estime Alé Sall, directeur du programme France Rénov’. Pour mettre en place une politique publique qui s’adresse aux usagers, l’enjeu territorial est fort et nécessite de s’inscrire dans la proximité. « La transformation de la politique publique que nous menons s’inscrit sur le temps long et se construira avec le réseau. C’est grâce à la mobilisation de tous et en travaillant en confiance que l’on parviendra à convaincre plus de ménages et à atteindre les objectifs » conclut Grégoire Frèrejacques le 19 mars à Lyon, lors de la troisième étape. Un tour de France qui débute sous le signe de la confiance.

Voir aussi